Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Couture

En cours
Specials - Scott Westerfield

A lire
Milles Soleil Splendides - Khaled Hosseini
Lieutenante - Marine Baron
Shoes Addict - Beth Harbison

Mes livres préférés
Charlotte Brontë - Jane Eyre
Contours du jour qui vient - Léonora Miano


Les livres lus
: A lire  : moyen  : décevant
Stephenie Meyer - Fascination
Stephenie Meyer - Tentation
JL Fournier - Où on va Papa?

Tatiana de Rosnay - Elle s'appelait Sarah
Uglies - Scott Westerfeld
Charlie n'est pas rentrée - Nicci french


Bienvenus chez moi

Un petit bazar de tout et de rien: ma vie, ma famille, mes broderies, la cuisine et le tricot depuis peu...
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 11:32
Mardi 20 février

Aujourd'hui objectif crapahutage dans les dunes.
Une sortie marche - cohésion jusqu'au Lac Rose (ou lac Retba) soit 12km à pied.

Je previens de suite les "amoureux de l'Afrique" façon carte postale avec grandes dunes de sable ocre à perte de vue, ici, c'est plus l'envers du décor: sable jaune pâle avec une petite végétation rèche grise avec parfois l'impression de traverser une immense dechetterie à ciel ouvert.



Des sacs poubelle qui s'accrochent au peu de végétation, des lambeaux de tissus échoués sur le sable, des chaises de jardin auxquelles ils manquent 2 pieds ou plus (lorsqu'il manque juste un pied, c'est encore utilisable).
Mais à l'opposé, un calme règne sur le chemin, nous avons croisé quelques villages fantômes, des puits vides. Pour une fois, nous étions presque heureux de retrouver des villages et les cris de "Toubab!!" qui nous accueillaient.

Nous avons fait nos 14km (oui 2km de rab...) en 2h50, et dans le sable, cela fait travailler les cuisses et les mollets, des séances de sport comme ca, cela me plait!!

A midi, nous avons mangé dans un des nombreux restaurants du Lac Rose assez sympa; seul truc un peu choquant: 3 pauvres singes dans une minuscule cage où le sol de sable est jonché de bouteilles d'eau vides ecrasées et de canettes de coca vides.
Dixit Boulet "_ Personne ne veut retirer ces bouteilles vides..."
Moi           "_ Elles ne sont pas non plus arivées toutes seules ces bouteilles..."

J'avais pris en photo ces pauvres singes rendus fous par leur enfermement mais je n'arrive pas à remettre la souris dessus...

Retour en voiture (courageuse oui mais faut pas abuser...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

osteolala 04/03/2007 21:23

Pendant que ta maman te peaufinais, je faisais un magnifique voyage aux Iles du cap vert et au Sénégal.Que de beaux souvenirs...Profite bien de ce temps.