Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Couture

En cours
Specials - Scott Westerfield

A lire
Milles Soleil Splendides - Khaled Hosseini
Lieutenante - Marine Baron
Shoes Addict - Beth Harbison

Mes livres préférés
Charlotte Brontë - Jane Eyre
Contours du jour qui vient - Léonora Miano


Les livres lus
: A lire  : moyen  : décevant
Stephenie Meyer - Fascination
Stephenie Meyer - Tentation
JL Fournier - Où on va Papa?

Tatiana de Rosnay - Elle s'appelait Sarah
Uglies - Scott Westerfeld
Charlie n'est pas rentrée - Nicci french


Bienvenus chez moi

Un petit bazar de tout et de rien: ma vie, ma famille, mes broderies, la cuisine et le tricot depuis peu...
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 10:09
Dans la série souvenirs doux-amers de mon enfance, il y a celui-ci: le Nuage Toxique de 1987.
Je doute que ceux qui n'étaient pas à Nantes ce jour-là en ai gardé un quelconque souvenir, mais moi régulièrement, il revient à ma mémoire (c'est joliment dit...).

Ce jour-là, la journée avait commencé tranquillement, ma mère m'avait posé au car scolaire. Je me souviens que nous devions fêté l'anniversaire de mariage de mes parents et qu'elle avait préparé pleins de toasts sur la table de la salle.
Et puis vers 9h30, (l'heure exacte j'avoue ne pas m'en souvenir mais bon là j'ai regardé l'article) un nuage au dessus de notre ville, on doit fermer les fenêtres et les professeurs commencent à parler que nous allons être emmenés quelque part en car.
L'angoisse monte, nous devons partir mais où? Quand allons-nous rentrer?? Et oui je venais de fêter mes 8 ans et à cet âge, on est attaché à certaines choses matérielles...
Les bus sont arrivés et la peur aussi, ne pas savoir combien de temps cet exil allait durer, où étaient nos parents? Je ne comprenais pas ce qui se passait, je ne sais pas si on a pris le temps de nous expliquer ce qui arrivait.
Ma mère est arrivé avant que nous ne soyions monté dans les cars et nous sommes parti chez mon parrain, loin du nuage, tous les 5 (mes parents et mes 2 soeurs).

Les souvenirs qui me restent réellement: ma mère dans la cour de l'école et mon soulagement de ne pas partir vers l'inconnu seule, le ciel bleu de ce jour-là et les toasts que nous avons dû jetter le lendemain en rentrant.... Et cette angoisse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Titsev - dans Digressions
commenter cet article

commentaires

Maji68 03/01/2010 23:12


Je suis plus vieille que toi, alors j'étais déjà partie à Paris, mais je me souviens d'avoir appelé à la maison en apprenant la nouvelle! J'imagine l'inquiétude d'une petite fille de 8 ans!


osteolala 26/12/2009 12:16


C'est incroyable, je ne me souviens pas du tout de ce nuage. Portant, j'étais du côté de Granville à cette époque...
Belles et douces fêtes chez toi.